carcdsf - chirurgiens dentistes, sages femmes

 

Le chirurgien dentiste est celui qui « pratique l’art dentaire, ce qui comporte la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies congénitales ou acquises, réelles ou supposées, de la bouche, des dents, des maxillaires et des tissus attenants, suivant les modalités fixées par le code de déontologie de la profession » (art. L.4141-1 du code de la Santé publique).

La sage femme est la personne qui pratique les actes nécessaires au diagnostic, à la surveillance de la grossesse et à l’accouchement, ainsi que les soins postnatals en ce qui concerne la femme et l’enfant (article L.4151-1 du code de la Santé publique et article 18 du code de Déontologie des Sages Femmes).
Les sages femmes sont soumises zux obligations du code de Déontologie des Sages Femmes. Comme les medecins, elles doivent préserver leur indépendance professionnelle, ont une obligation de moyens et sont tenues au respect du secret professionnel.

Les indemnités journalières versées par la CARCDSF

La CARCDSF verse une indemnité à partir du 91e jour d’arrêt de travail jusqu’au 1 095e jour.

Exemple

Suite à un accident, un chirurgien dentiste est en incapacité de travail durant 4 mois. Son revenu annuel est de 117k€ soit 9 750€ par mois.
Pendant les 3 premiers mois, il ne percevra aucune indemnité. A partir du 91e jour d’arrêt de travail, il percevra 93,29€ / jour soit environ 2 798,7€ pour le dernier mois soit un manque à gagner de 6 951,30€.

Une Sage femme cotisant en classe B en arrêt de travail pendant 6 mois. Son revenu annuel est de 52k€ soit 4 333€ par mois.
Elle ne percevra rien durant les 90 premiers jours de son arrêt et à partir du 91e jour, elle touchera 32,44€ / jour durant les 3 derniers mois soit 973,2€ par mois soit un manque à gagner de 3 359,80€ / mois.