Les pharmaciens exécutent habituellement des actes de commerce et sont donc des commerçants inscrits, à ce titre, au registre du commerce. Cependant, exerçant une profession libérale, ils bénéficient de leur régime de protection sociale. Le pharmacien est soumis à une obligation de moyens. Il a une mission essentiellement de conseil dans la délivrance des médicaments et de vérification des ordonnances (mais il ne peut pas les changer). Il est soumis au secret professionnel.

Les indemnités journalières versées par la CAVP

Aucune.

Les prestations invalidité-décès versées par la CAVP

En cas d’invalidité:

L’ouverture des droits aux prestations invalidité est examinée par une Commission de la CAVP composée de pharmaciens membres du Conseil d’admnistration et du médecin-conseil par ces derniers.

Les conditions d’attribution d’une pension d’invalidité:

  • être reconnu(e) atteint(e) d’une invalidité ne permettant plus l’exercice de votre activité professionnelle,
  • avoir cessé votre activité libérale et être radié(e) de l’Ordre des pharmaciens,
  • être cotissant à la CAVP et à jour de vos cotisations,
  • ne pas avoir l’âge de prétendre à la retraite.

 Montants forfaitairesBénéficiaires
Prestation invalidité
Allocation annuelle invalidité12 000€Pharmacien libéral
Allocation annuelle conjoint(e) de pharmacien libéral invalide6 000€Conjoint(e)
Allocation annuelle éducation12 000€Chaque enfant jusqu'à 21 ans ou 25 ans s'il(s) poursuit(vent) des études
 Montants forfaitairesBénéficiaires
Prestation décès
Capital décès (versé en une seule fois)18 000€Conjoint(e), survivant(e), marié(e), non divorcé(e) ou enfant(s)* de pharmacien en activité ou cotisation volontaire
Allocation annuelle décès12 000€Conjoint(e), survivant(e), marié(e), non divorcé(e) de moins de 60 ans
Allocation annuelle éducation12 000€Chaque enfant jusqu'à 21 ans ou 25 ans s'il(s) poursuit(vent) des études